Notre équipe - Christine Fortin

Christine Fortin

Directrice générale

Femme de cœur à l’écoute des gens, elle débute sa carrière en dirigeant le premier Camp de jour au Québec en 1982. Rapidement, elle comprend le principe des spécialités et le potentiel que cela représente. Ces derniers se sont multipliés un peu partout sous différentes formes et dernièrement elle apprenait que des étudiants allaient transmettre cette pratique en Afrique.

Elle passe du camp de jour au camp résident, pour ensuite aboutir dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve au sein du Chic Resto Pop où elle apprend l’expertise de collecte de fonds : elle réussit à collecter les deux millions de dollars nécessaires pour le déménagement du restaurant. Dans cette fonction, elle reçoit des personnes de tous les continents qui viennent observer le fonctionnement du célèbre restaurant communautaire.

Son parcours l’amènera par la suite à œuvrer pour la prévention de la violence et assurer la coordination d’une table de concertation. Elle choisit le Carrefour Familial Hochelaga en 2007 pour relever un autre défi : éviter la fermeture d’un organisme en crise. Elle fait un travail considérable au niveau des ressources humaines et des processus internes et génère près de deux millions annuellement au sein de l’organisation en créant une garderie communautaire, une école hors murs et deux nouvelles Maison Oxygène.

Finalement, grâce à son savoir-faire, son humanité et sa créativité, la réalisation de son projet ultime des « Portes ouvertes vers l’espoir » visant l’ouverture de cinq maisons d’hébergement pour pères-enfants à travers le Québec en cinq ans se concrétise. Ce projet comprend des tâches multiples qu’elle réussit à exécuter avec habileté et intelligence : la conception d’une image corporative, la rédaction de l’expertise, la rédaction d’un livre de témoignages, la fondation du Réseau Maison Oxygène et sa reconnaissance par le MSSS en 2015, la mise sur pied d’un programme de transfert des connaissances pour les nouveaux acteurs des Maison Oxygène et l’acquisition d’une nouvelle maison soutenue à 80 % par des dons et des subventions. En 2014, mission accomplie et plus encore ! Onze groupes avaient demandé le label Maison Oxygène dans huit régions du Québec. Elle sera primée pour cette grande réalisation par Centraide du Grand Montréal en 2014 et le Regroupement de valorisation de la Paternité en 2018.

Madame Fortin a les pieds solidement ancrés en sol montréalais, toujours animée par la même ambition d’apporter du support et de l’aide aux gens de sa communauté.

Elle arrive donc à la Fondation Gilles-Carle en 2016, à la demande de Chloé Sainte-Marie, avec l’intention de répéter et bonifier son expérience. C’est ainsi qu’elle développe un concept de franchises sociales en plein effervescence que ce soit pour les Maison Gilles-Carle, les Gites de l’aidant ou les Habitations solidaires pour aidants à travers le Québec.

Christine Fortin est une véritable défricheuse d’idées et arrimeuse de projets, une richesse au sein de la Fondation qui sous sa direction ne cesse de se parfaire et de prendre de l’élan.

Distinctions

Tout au long de sa carrière, plusieurs distinctions ont été remises aux organisations pour lesquelles elle a œuvré : Prix Desjardins, Prix de la citoyenneté, Prix paternité, Prix Coup de Cœur Paternité, Prix Agnès-C. Higgins, etc.

Les prix mentionnés ci-dessous lui ont été décernés pour son expertise individuelle :

Prix hommage-Paternité – Regroupement de la valorisation pour la paternité – 2018 pour accomplissement exceptionnel de déploiement du Réseau Maisons Oxygène.

Prix des bâtisseuses Hochelaga-Maisonneuve – 2016 pour l’ensemble de son œuvre dans le quartier.

Prix Solidaire Leadership de Centraide du Grand Montréal pour le déploiement d’un réseau québécois de maisons d’hébergement pour les pères avec enfants – 2014

Médaille des bâtisseurs d’Hochelaga-Maisonneuve, volet communautaire – 2008

Prix du Service de police pour la réalisation du « Salon Solidarité envers les aînés » – 2007

Prix régional et provincial OPHQ pour l’intégration des enfants handicapés en Camp de Jour – 1986

Publications

  • Coordination et idée originale du livre Maison Oxygène «Des portes ouvertes sur l’espoir : Dix pères, dix histoires», Éditions Québec-Amérique – 2009.
  • Coordination et rédaction du livre «Chic! Des recettes POP!», Éditions du Boréal –2001 dans le cadre du 15e anniversaire du Chic Resto Pop à titre d’activité de visibilité et de financement.
  • Auteure du livre sur les jeux coopératifs «Je coopère, je m’amuse!», Éditions Chenelière/McGraw Hill – 1999.
  • Création et conception d’un jeu pour sensibiliser les jeunes adultes à la violence dans les relations amoureuses «Stop la violence… vers des relations égalitaires», jeu réalisé pour la Fédération des ressources d’hébergement pour femmes violentées et en difficulté du Québec – 2001.
  • Création et conception d’un jeu pour sensibiliser des acteurs locaux sur les enjeux locaux, régionaux et internationaux découlant du néolibéralisme, «Femmes Enjeux», jeu réalisé pour la Fédération des femmes du Québec – 1995.

Audrey Gauthier

Audrey Gauthier

Coordonnatrice des communications

Diplômée en étude littéraire de l’UQAM, avec un mémoire consacré à l’imaginaire de la marche dans les Illuminations de Rimbaud, Audrey est originaire de l’Estrie.

Suite à ses études, elle entame une carrière en tant que poète. Quelques-uns de ses poèmes paraissent d’ailleurs dans la Revue Main Blanche et dans le livre-disque À la croisée des silences de Chloé Sainte-Marie. Depuis 2011, elles travaillent ensemble sur divers projets.

En 2016, son premier recueil de poésie intitulé « Une espèce de l’abîme » paraît aux Éditions du Noroît.

C’est avec ce bagage littéraire en poche qu’elle s’engage dès 2011 au sein de la Fondation Maison Gilles-Carle d’abord comme employé, puis prend part à la table du conseil d’administration.

Aujourd’hui en charge des communications, elle se sert des mots comme d’une force pour défendre et valoriser la cause des aidants naturels.

Publications

Steeve Dupuis

Steeve Dupuis

Directeur d’espaces créateurs

Bachelier en Service social à l’Université de Montréal, il découvre le travail de gestion d’organisme communautaire dans le quartier Centre-Sud à Montréal. Pendant près de 10 ans, il a œuvré auprès de personnes en situation de vulnérabilité en travaillant dans le domaine du loisir. Fort de cette expérience, il poursuit son chemin au sein de la concertation du quartier Ville-Émard/Côte St-Paul. Avec force et sensibilité, il a piloté un des premiers programmes en petite enfance gérant, ce qui à ce jour, représente le plus gros investissement d’une fondation privée pour un seul plan d’action. Aussi, il participe à l’implantation d’un des trois projets pilotes de Revitalisation Urbaine Intégrée (RUI) à Montréal qui a vu naître la multiplication de ces initiatives à travers le Québec.

 

Muni de ses connaissances et de l’appréciation des gens du milieu, il mène avec main de maître la mobilisation des citoyens et des acteurs locaux dans le dossier d’aménagement du plus gros chantier au Québec, celui de l’échangeur Turcot. Ce processus démocratique, à l’écoute de la population, contribue à diminuer les impacts sur la population locale et amène le Ministère du Transport à modifier les plans originaux.

 

Alors c’est tout ce bagage d’expériences qui le mène à devenir formateur au Centre St-Pierre où il partage avec passion son vécu en gestion d’organismes communautaires, en gestion de projets et en animation de rencontres.  Avec son point de vue unique et créatif, issu du travail de terrain, il développe plusieurs formations et aborde les thèmes : de la relève dans les milieux communautaires, le recrutement, les règlements généraux, les défis de la concertation, la gestion de conflits et bien d’autres. Tout au long de son mandat, il accompagne des directions d’organismes communautaires et parapublics dans différents domaines avec du coaching professionnel, il développe des formations sur mesure pour les communautés de pratique et il accompagne des groupes de co-développement. Sa créativité et son enthousiasme sont un legs important pour plus d’un millier de personnes au Québec.

 

Après un passage à l’Office municipal d’habitation de Longueuil, son parcours l’amène à la direction générale du Comité logement Rive-Sud. Un organisme de défense de droits ayant aussi un mandat de groupe de ressources techniques (GRT). Il aura un impact majeur sur les orientations et sur l’avenir de l’organisme.

 

Recruté par la directrice générale de la Fondation pour l’ensemble de son expertise, sa grande humanité et sa créativité, il accepte avec enthousiasme son invitation et se joint à l’équipe en janvier 2018 pour soutenir le développement de la Fondation Gilles-Carle. Il porte plusieurs mandats dont celui de développer des espaces créateurs et une communauté d’apprenants dynamiques ou les réalités humaines sont au cœur des préoccupations.

Sophie Lanthier

Sophie Lanthier

Agente de levée de fonds

Pendant plus de 20 ans, elle a dirigé avec deux de ses sœurs une célèbre Garderie dans le quartier Ahuntsic. Elle connaît sur le bout des doigts, le quotidien du travail en cogestion et en famille de surcroît. Chaque sœur avait un mandat différent quant à la gestion de la garderie et chacune d’elle travaillait aussi au sein de l’équipe en tant qu’éducatrice. Pour Sophie, c’est à titre d’éducatrice du groupe des enfants de 3 ans qu’elle s’est illustrée au grand plaisir des enfants et des parents. Les thèmes, la magie et les sourires ont été longtemps la nourriture d’esprit aux jours passés dans la chaleureuse garderie. Toutes les éducatrices qui ont fait partie de cette aventure visitent encore aujourd’hui leurs anciennes patronnes et font partie de la famille.

Femme de cœur, elle achète un duplex avec son conjoint et accueille sa mère sous son toit.

Suite à la vente de la Garderie, elle se réoriente vers la comptabilité et accepte  le défi de joindre l’équipe de la Fondation Gilles-Carle en tant qu’agente de collecte de fonds et spécialiste d’un logiciel de don. Elle développe cette expertise avec brio et devient ainsi la première ressource engagée pour le développement des services directs et complémentaires auprès des Maison Gilles-Carle et des Gite de l’aidant.

CONSEIL D’ADMINISTRATION

Chloé Sainte-Marie - Maison Gilles-Carle

Chloé Sainte-Marie

Présidente, fondatrice et porte-parole

Parallèlement à son activité artistique, Chloé Sainte-Marie a pris soin de son conjoint Gilles Carle, atteint de la maladie de Parkinson. C’est ce combat pour garder Gilles à la maison qui a posé les premières bases de la Fondation. Le projet initial, voulait accueillir dans la maison personnelle de Gilles Carle et Chloé Sainte-Marie de Saint-Paul-d’Abbotsford qui fut adaptée en conséquence, d’autres personnes malades et ainsi se séparer la tâche entre aidants naturels, dans un esprit de partage et de coopération. Cependant, Gilles Carle s’est éteint avant la concrétisation de ce rêve.

Chloé a tenu sa promesse, de continuer à se battre pour voir un jour le rôle de l’aidant naturel être reconnu à sa juste valeur. Suite à la rencontre de plusieurs regroupement de soutiens aux aidants naturels de diverses régions du Québec, il lui est apparu évident que les besoins ce faisaient ressentir partout. Le projet s’est transformé bientôt en Fondation capable de soutenir l’essor de plusieurs maisons.

Chloé Sainte-Marie, œuvre en tant que présidente et porte-parole de la Fondation et s’implique activement dans les collectes de fonds. Elle va à la rencontre des aidants naturels partout au Québec depuis plusieurs années afin de partager son expérience d’aidante auprès de l’être aimé. En 2014, elle a reçu la médaille du lieutenant-gouverneur du Québec pour mérite exceptionnel afin de souligner son implication auprès des aidants naturels.

Distinctions

Publications

Anika Gaudet

Anika Gaudet

Trésorière

Passionnée du domaine culturel, Anika Gaudet grandit dans la belle région du Témiscamingue, avant que sa famille ne vienne s’établir sur la Rive-Sud de Montréal.

Elle y poursuit ses études et une fois celles-ci complétées, elle se dirige dans un domaine connexe à ses premières amours : la post-production et les effets spéciaux.

Elle œuvre au sein de la grande équipe de Groupe Image Buzz inc. durant plusieurs années en tant que comptable avant de finalement faire le grand saut pour travailler à son compte. Ainsi naît la société Nirvana communications, une boîte de gestion et de tenue de livres.

C’est avec succès qu’elle se bâtit une imposante clientèle en tant que comptable de production et contrôleur finance dans le domaine culturel exclusivement. Aujourd’hui, elle offre d’excellents services aux artistes qui lui font confiance, usant de minutie et d’une très grande discrétion dans chacun de ses dossiers.

C’est donc avec tout son bagage comptable et de gestion qu’Anika Gaudet occupe le poste de trésorière au sein de la Fondation Maison Gilles Carle depuis décembre 2013.

Jean Morisset

Jean Morisset

Administrateur

Natif de Bellechasse-en-Canada, fils de navigateur au long cours et pilote sur la Grande rivière de Canada, Jean Morisset poursuit depuis toujours une vaste interrogation sur l’identité et le destin des Amériques.

Matelot sur les brise-glaces dans le Grand Nord canadien et chargé de relevés au grand large de la toundra durant les années 60, il s’est ensuite embarqué pour la Caraïbe, le Mexique, le Pérou et le Brésil… Haïti et l’Amazonie, mettant le cap sur la géographie aborigène, la flibuste et la mythologie de la terre.

Membre du forum AfricAmericA (Port-au-Prince/Montréal/Dakar), du CERB (Centre d’études et de recherches brésilienne), de l’Institut international de géopoétique et de La Traversée, il est écrivain en résidence à México, en 2002-2003.

Détenteur de baccalauréats en philosophie et en histoire, et d’une maîtrise en géographie de l’Université Laval (Québec) — thèse portant sur les Petites Antilles — Jean Morisset est titulaire d’un doctorat de l’Université de Liverpool (Angleterre) — thèse portant sur le Titicaca (Pérou méridional).

Après avoir enseigné à l’Université de Victoria (Colombie-Britannique) et à l’Université de Montréal, il devient professeur au Département de Géographie de l’Université du Québec à Montréal.

Publications

  • Co-producteur du film Kiyoukta (Mention spéciale, 26e Rendez-vous du cinéma québécois) et de Élégie de Port-au- Prince
  • Métis Witness to the North (Tillacum, Vancouver, 1990)
  • Récits de la terre première (Leméac, 2000)
  • Amériques (en collaboration avec Éric Waddell, l’Hexagone, 2000)
  • Chants polaires (liminaire de Nancy Huston, Leméac / Actes Sud, 2002)
  • Marée-lumière – Suite pour un fleuve en débâcle (Bruxelles, Atelier du héron, 2008
  • Les chiens s’entre-dévorent, Indiens, Blancs et Métis dans le Grand Nord canadien (Mémoire d’encrier, réédition, 2009)
  • Contribution à Ikuma, carnet de tournage autour du film «Le jour avant le lendemain» (Mémoire d’encrier, 2008), son «Hommage à l’Oncle-Mapou de la résistance» dans le collectif portant sur Jean Price-Mars, (Mémoire d’encrier, 2009)
  • Prochainement: Haïti délibérée — Essai de voyage.

Comité aviseur

La COOP fédérée

Ben-Marc Diendéré

Vice-président des communications marketing

Initiateur du comité

CANAM

Marc Dutil

Président

Construction Horizon

Daniel Bélanger

Président, directeur général

Conseiller financier et donateur

Hygie

Éric Tanguay

Président

Groupe Entourage

Philippe Lapointe

Vice-président

Cogeco Média

Philippe Lapointe

Directeur Général

Fondation Maison Gilles-Carle

Chloé Sainte-Marie

Fondatrice et porte-parole

Fondation Maison Gilles-Carle

Christine Fortin

Directrice générale, gestionnaire

Bâtir son quartier (GRT)

Charles Guindon

Co-fondateur du Chantier d’économie sociale et des Groupes de Ressources Techniques