Parce que chacun d’entre nous connaît un aidant qui travaille dans l’ombre…

50 000
personnes ont signé

Le manifeste

Moi, Chloé Sainte-Marie, j’ai été aidante pendant 17 ans.
On sait quand on commence.
Ensuite c’est la vie qui décide.

Lire la suite

Être aidant, c’est donner à une personne
en perte d’autonomie la chance de pouvoir demeurer chez soi

Et de conserver sa dignité

Oui, j’ai été aidante

Parfois, seule, en détresse, découragée
j’ai pleuré, j’ai cherché à comprendre, j’ai cherché de l’aide

Présentement, plus d’un million et demi d’aidants
prennent soin d’un parent, d’un proche,
épargnant ainsi 5 milliards de dollars à l’État

Présentement, une personne sur cinq
se voit devenir un aidant naturel

Et plus de la moitié des aidants
meurent avant la personne aidée

Soutenir les aidants naturels

C’est prendre conscience
d’un état d’urgence national

C’est prendre conscience
d’un état d’urgence personnel

Parce que chacun d’entre nous connaît
un aidant qui travaille dans l’ombre

Ce que je vous demande aujourd’hui
c’est de répondre à l’urgence

Ce que je vous demande aujourd’hui
c’est de soutenir les aidants naturels
en signant le manifeste

Merci!

Chloé Sainte-Marie

null

+ 1, 6 million

d’aidants au Québec
null

1 personne / 5

se voit devenir un aidant
null

5 milliards $

épargnés à l’État
null

+ 1 aidant / 2

meurt avant la personne aidée

Les premiers signataires

Jean-Michel Anctil, Anaïs Barbeau-Lavalette, Alexandre Belliard, Marguerite Blais, Céline Bonnier, Geneviève Borne, Anne-Marie Cadieux, Isabelle Craig, Françoise David, Louise Forestier, Catherine Lachance, Philippe Lapointe, Rebecca Makonnen, Isabelle Maréchal, Francine Pelletier, Éric Tanguay, Réjean Thomas, Kim Thuy, Armand Vaillancourt

Signez le manifeste

Signer le manifeste, c’est montrer aux aidants qu’ils ne sont pas seuls.
C'est faire en sorte que les aidants soient vus et leur apport, reconnu.

Merci! Vous êtes la {compteur}e personne à avoir signé le manifeste Aidons les aidants!

Donnez de la visibilité à la cause, parlez-en autour de vous, partagez le manifeste.

La Fondation Gilles-Carle

La Fondation Gilles-Carle offre un hébergement temporaire aux personnes aidées, et ce sans discrimination de maladie, d’état de santé ou d’âge, pour donner du répit aux proches aidants.

 

En plus des soins de santé et de la prise en charge personnalisée, une Maison Gilles-Carle offre formation, information et soutien psychosocial. Chaque ouverture de maison nécessite un financement d’un million de $.