Maison Gilles-Carle

UNE MISSION

Pour un épanouissement social

La Fondation Maison Gilles-Carle offre soutien et répit aux aidants naturels en proposant un hébergement temporaire de qualité, adapté aux besoins des proches dont ils ont soin.

PARCE QU’ON CONNAÎT TOUS UN AIDANT…

Il y a aujourd’hui au Québec plus de proches aidants (1,6 millions) que d’enfants entre 0 et 17 ans (1,5 millions), un chiffre en constante progression.

Une personne sur cinq (20 % de la population) se retrouve ainsi confrontée à une situation des plus éprouvantes, celle de devoir accompagner un proche malade ou en perte d’autonomie.

Être un aidant naturel, c’est permettre à un proche qui souhaite demeurer à la maison de conserver sa dignité en lui offrant disponibilité et affection. C’est aussi veiller de façon constante :

  • à ses soins personnels et à son hygiène
  • à ses soins médicaux et à ses traitements
  • aux transports
  • aux tâches domestiques (alimentation, entretien…)
  • aux démarches administratives liées de près ou de loin à la situation (opérations bancaires, procurations, mandat d’inaptitude, demandes de soutien financier, testament, etc)

Plus de la moitié de ces aidants meurent avant leur protégé.

Aidant et aidé maison gilles-carle
Chloé Sainte-Marie - Maison Gilles-Carle

« Seul un aidant reposé et en santé peut alléger le supplice de la personne malade dont il prend soin. Car aidant, on le devient du jour au lendemain, d’où l’urgence de faire de cette cause celle de demain. »
— Chloé Sainte-Marie, fondatrice et porte-parole

Maison Gilles-Carle

UN PROJET DE SOCIÉTÉ AUQUEL VOUS POUVEZ CONTRIBUER

Actuellement au Québec, il n’existe aucun service spécifiquement dédié aux besoins des aidants. Il y a dans le continuum de services offerts un manque à combler pour du répit-hébergement.

Or, l’aide ainsi dispensée de façon non-professionnelle et non-rémunérée contribue à épargner pas moins de 5 milliards de dollars à l’État.

C’est dans ce contexte que s’inscrit le projet de la Fondation : permettre l’ouverture de nouvelles maisons de répit, partout au Québec.

Une Maison Gilles-Carle est un lieu multiservice qui dispense hébergement temporaire aux personnes malades ou en perte d’autonomie, et ce sans discrimination de maladie, d’états de santé ou d’âge, pour permettre aux proches aidants de se reposer.

Une Maison Gilles-Carle offre :

  • Répit-hébergement
  • Halte-répit
  • Formation et information
  • Soutien psychosocial
  • Soins de santé et prise en charge personnalisée

Le succès de chaque Maison Gilles-Carle repose sur son ancrage dans la communauté locale et sur la constitution d’une équipe qualifiée.

Maison Gilles-Carle

5 MILLIONS $ POUR OUVRIR 5 MAISONS EN 5 ANS

En collaboration étroite avec des organismes locaux porteurs et éventuellement opérateurs, la Fondation souhaite ouvrir 5 Maison Gilles-Carle en 5 ans (2017 à 2022), sur les territoires suivants :

Montérégie

Montréal

Laurentides

Côte-Nord

Outaouais

La réalisation des 5 maisons nécessite un financement de 5 millions de dollars.

Annuellement, une Maison Gilles-Carle de 8 chambres sera en mesure de soutenir entre 500 et 1 000 familles, une offre qui représente près de 100 000 heures de service.

5 maisons représentent du répit-hébergement pour 2 500 à 5 000 familles grâce à une offre de près de 500 000 heures de service par année.

L’ouverture de 5 Maison Gilles-Carle représente la création d’environ 75 emplois.

FAITS SAILLANTS DE L’HISTOIRE DE LA FONDATION

1991

Diagnostic de la maladie de Gilles Carle.

1992-1998

Gilles poursuit sa carrière de réalisateur. Au fil des tournages on remarque une présence plus accrue de soutien médical et de son aidante sur les plateaux.

2007-2008

L’idée d’une action pour améliorer le répit émerge. Il est alors prévu de modifier la résidence de Gilles Carle et de Chloé Sainte-Marie à Saint-Paul-d’Abbotsford pour en faire une maison de répit à long terme pour cinq couples afin de se répartir les tâches d’aidantes. Des travaux sont entrepris dans la maison.

La Fondation Carle Sainte-Marie est créée le 19 septembre 2008, pour opérer une ressource d’hébergement pour les personnes atteintes de la maladie de Parkinson.

Chloé Sainte-Marie réalise le premier coffret de luxe « Variations sur un t’aime » afin de recruter des fonds pour la Fondation et les travaux de cette première maison.

2009

Avant la fin des travaux, Gilles Carle s’éteint à l’âge de 81 ans, après dix-sept années de résistance contre la maladie de Parkinson.

Les sorties publiques de sa conjointe et aidante Chloé Sainte-Marie à l’égard de la situation précaire dans laquelle le couple se trouvait avaient fortement ému le Québec : leur combat aura servi de phare à la cause des aidants naturels, un sujet jusqu’alors peu médiatisé et débattu.

2010-2011

La Fondation Carle Sainte-Marie change de nom pour la Fondation Maison Gilles-Carle.
Le Regroupement de soutien aux aidants naturels de Brome-Missisquoi (RSABM) sollicite Chloé Sainte-Marie dans le but de lever les fonds nécessaires pour la mise en place d’une première maison de répit multiservice.

Grâce à la mobilisation de partenaires extrêmement généreux et aux efforts de financement de la Fondation, la première Maison Gilles-Carle est inaugurée à Cowansville le 4 mai 2012.

2012-2016

La Maison Gilles-Carle de Brome-Missisquoi développe graduellement ses services pour finalement répondre aux quatre besoins essentiels des aidants naturels, soit le besoin d’information, de formation, de soutien psychosocial et de répit en hébergement.

Les besoins dans chacune de ces catégories se font fortement ressentir au niveau de la population, augmentant chaque année le nombre d’heures que la Maison alloue à ses activités.

La Fondation Maison Gilles-Carle poursuit son soutien à la Maison Gilles-Carle Brome-Missisquoi et organise un premier événement de collecte de fonds avec le spectacle de Chloé Sainte-Marie.

2016-2017

Restructuration de la Fondation quant à son potentiel philanthropique et à ses activités pour amasser des fonds.

Lancement du projet pour soutenir l’ouverture de cinq maisons en cinq ans et déménagement de la Fondation dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve.

Développement d’un nouveau modèle d’affaires et lancement du projet d’ouvrir 5 maisons en 5 ans.

Gilles-Carle - Maison Gilles-Carle
Chloé et Gilles - Maison Gilles-Carle